Pourquoi choisir une coloration sans ammoniaque ?

Opter pour une coloration de cheveux sans ammoniaque est un choix moins nocif surtout avec des agents bios et hydratants. Après tout, les spécialistes en matière cosmétique ont aujourd’hui développés des formules agissant au cœur de la fibre capillaire en échange de cet élément actif sur les écailles des cheveux. Pour un effet plus intense et qui dure dans le temps, il est cependant nécessaire de l’associer à des soins adaptés.

Un produit bio, pour des cheveux moins agressés

L’ammoniaque est une substance chimique présente dans de nombreux produits pour cheveux, spécialement pour les teintes permanentes. Il a pour rôle d’ouvrir les écailles capillaires afin de mieux accueillir les pigments de la coloration en décolorant le cheveu et rend ainsi la teinte plus efficace. Toutefois, le produit dégage une forte odeur pénétrante, il peut même provoquer des allergies chez certains individus. Il peut arriver également que les écailles ne ferment plus convenablement et un tel dommage se constate apparemment avec les fourches au niveau des pointes. Bref, comme tout composant chimique, son usage, surtout à long terme, risque de nuire à la santé de ses cheveux. Les gammes sans ammoniaque ont par la suite beaucoup de prenants, surtout celles à base d’éléments naturels ou bio comme chez cosmetiquebio.net. La différence dans ces teintes réside en fait, dans les produits de substitution produisant les mêmes effets, mais connus moins agressifs pour les cheveux. Ils sont choisis pour éviter la disparition des combinaisons sulfuriques afin que la texture reste ferme, mais surtout pour éviter la fragilité de ces derniers. L’absence de ces combinaisons entraîne facilement le manque de douceur.

Un soin aux agents hydratants, pour plus de brillance et de douceur

La réticence pour une coloration de cheveux sans ammoniaque vient de la capacité de cette solution aqueuse à couvrir la teinte, et ce, dans le temps. Bien que ce soit l’effet escompté pour camoufler ses cheveux blancs ou pour une nouvelle couleur, il faut toutefois choisir pour la formule qui en prend soin et évite l’émanation des produits chimiques. De nombreuses colorations affichent cette mention avec le même procédé d’oxydation, mais la majorité est reconnue moins agressive. Elles sont conçues pour apporter brillance et douceur au toucher avec une teinte durable couvrant parfaitement les cheveux blancs, surtout lorsqu’elles sont enrichies d’agents hydratants. Les colorations végétales contenant de la poudre de henné associée aux plantes utilisées en phytothérapie font partie de ces idées. Si en revanche, l’objectif est de zapper l’étape de la décoloration, la coloration ton sur ton n’abîme pas les cheveux et dure entre 6 et 8 semaines. L’avantage est qu’elle crée des jolis reflets sans sensibiliser, ni assécher la chevelure. En tout cas, s’il faut passer par la cage coloration permanente, une retouche des racines toutes les 4 à 6 semaines s’impose.

La technologie sans ammoniaque, pour une action au cœur de la fibre

Autrefois, opter pour une coloration de cheveux sans ammoniaque est considéré comme une démarche inefficace, mais dorénavant, il est possible de les teindre judicieusement et de trouver son choix, qui plus est de qualité parmi les nuances diverses existantes. Par ailleurs, avec les préoccupations sur le respect de l’environnement et le recours aux articles naturels non testés sur des animaux, certains laboratoires mettent un point des crèmes colorantes végétales suivant cet esprit. Ces firmes intègrent des produits nourrissants dans leurs productions et décident d’utiliser des huiles ou de la kératine entre autres actifs. Non seulement les résultats offrent aux cheveux la bonne protection contre les agressions, mais ces agents agissent pour la bonne santé de la fibre capillaire, ils sont doux et éclatants sans être fragilisés. Ces laits et ce cocktail d’huiles végétales ont particulièrement pour effet d’améliorer la teinte avec une couleur riche, tout en s’assurant en même temps le maintien de la vitalité des cheveux. De plus, la couleur naturelle ni par sa composition, ni par son procédé ne présente de danger pour ces derniers.

Un soin convenable, pour des cheveux en bonne santé

La coloration de cheveux sans ammoniaque ne favorise pas leur chute, un résultat encore plus concluant avec les shampoings, les soins et les masques dédiés à ceux colorés tout en évitant les produits de camouflage de leur porosité. Le bon choix peut se résumer à la teinte qui ne ternit pas, mais à une chevelure sans fourches aux pointes. Le soin après coloration compte aussi donc en optant pour celui qui renferme toujours des principaux actifs nourrissants et d’oxydants. Le but est d’avoir une fibre nourrie en profondeur et protégée des rayons UV, du vent et de la pollution entre autres agressions. Les cheveux secs nécessitent également d’un après-shampoing démêlant et assouplissant en plus d’un masque hydratant. Dans la gamme naturelle, le masque à huile de coco et celui à huile d’olive conviennent parfaitement aux cheveux colorés. Quant au lissage, il est préférable d’opter pour celui à la vapeur et à un intervalle de 10 jours. Pour ce qui est de séchage, mieux vaut éviter la haute température, il est plutôt conseillé l’option « Froid ».