Comment trouver une assurance temporaire à tarif abordable ?

Une assurance temporaire vous permet d’assurer un véhicule pour une durée fixe, contrairement à un contrat d’assurance classique qui est renouvelé chaque mois jusqu’à résiliation. Dans certains cas, ce type d’assurance s’avère plus pratique, mais il est difficile de trouver une assurance temporaire à un prix abordable. Cependant, cela reste possible !

Dans quels cas utiliser une assurance temporaire ?

Une assurance temporaire sert à assurer un véhicule (une voiture, mais aussi une moto, une remorque, un camion…) pour une durée déterminée, généralement entre 1 et 90 jours mais pouvant aller jusqu’à une année. C’est l’idéal si, par exemple, vous empruntez ou louez un véhicule, à un particulier comme à un professionnel : dans ce cas, si vous avez une panne ou un accident, le véhicule sera assuré à votre nom, assurant au propriétaire que le malus ne le pénalisera pas et que les frais ne seront pas à sa charge. En effet, votre assurance classique, si vous possédez déjà une voiture, ne vous couvre que quand vous conduisez votre véhicule, qui est spécifié dans le contrat. Lorsque vous louez ou empruntez un véhicule, il est déjà forcément assuré (car c’est obligatoire), mais la couverture n’est pas toujours bonne et il est bien entendu préférable d’avoir les meilleures garanties, c’est pourquoi vous pouvez prendre vous-même les choses en main et souscrire à une assurance temporaire pas cher. C’est également une solution intéressante si vous visitez un pays qui n’est pas couvert par votre assurance habituelle ! Sur assurance-voiture-temporaire-provisoire.com, vous pourrez assurer un véhicule que vous comptez conduire pour une courte durée afin d’avoir l’esprit tranquille.

Quelles différences entre une assurance temporaire et une assurance classique ?

Il existe de nombreuses différences entre une assurance auto classique et une assurance temporaire. En voici quelques-unes :

  • Lorsque vous souscrivez à une assurance temporaire, vos bonus ne sont pas pris en compte. En revanche, vos malus le sont : il arrive que, chez certains organismes, il vous soit impossible de prendre une assurance véhicule temporaire si vous avez du malus car les risques pour l’assureur sont considérés comme trop élevés.
  • Les jeunes conducteurs ne sont souvent pas acceptés : on retrouve souvent une limite d’âge se trouvant entre 20 et 23 ans.
  • Les conducteurs senior également sont discriminés : certaines conditions s’appliquent (obligation de justifier d’une assurance dans une période déterminée avant la souscription du contrat, par exemple) et au-delà d’un certain âge, il n’est parfois tout simplement plus possible de souscrire à un contrat.
  • Un temps de détention minimum du permis est bien souvent demandé, afin de limiter les risques pour l’assureur.
  • Si vous avez subi une condamnation liée à la conduite (alcoolémie, délit de fuite…), si vous avez causé un sinistre ou avez subi une suspension, une annulation ou un retrait de permis dans une durée déterminée avant la suspension de contrat, votre dossier sera refusé chez la plupart des assureurs.
  • La durée maximum est de 3 mois, même si certaines compagnies proposent en parallèle des formules à l’année.
  • L’assurance temporaire couvre souvent le minimum, c’est à dire les dommages causés à un tiers. Les dommages matériels de votre propre véhicule, vos dommages corporels et ceux des passagers ou la garantie assistance et dépannage sont souvent couverts par une extension de garantie, il est donc indispensable de bien lire le contrat et de choisir les garanties qui vous semblent les plus pertinentes.
  • Une assurance temporaire coûte environ 20 à 25 % plus chez qu’une assurance classique : c’est effectivement plus cher mais si vous souhaitez seulement être assuré ponctuellement, cela peut être une alternative moins coûteuse qu’une assurance mensuelle que vous n’utiliserez finalement pas vraiment.

Comment souscrire à une assurance temporaire ?

De nombreux organismes proposent des assurances temporaires, mais tous n’offrent pas des forfaits intéressants : même en sachant que le prix sera plus élevé que pour une assurance à durée indéterminée, certains devis donnent parfois le tournis. Il est donc intéressant de commencer par faire le point sur les garanties que vous souhaitez avoir, car elles vont évidemment influer sur le prix que vous paierez. Ensuite, il faut savoir pour quelle durée vous souhaitez assurer le véhicule, et quel est le type de véhicule, car ce sont les deux autres facteurs déterminants du prix. À partir de là, vous pouvez commencer à demander des devis gratuits en entrant toutes ces informations sur les sites de votre choix.
Avec la grande majorité des services en ligne proposant ce type de contrats, vous pouvez prendre une assurance à n’importe quel moment depuis votre ordinateur ou smartphone. Une fois que vous avez trouvé un devis qui vous convient, il vous suffit de régler le montant demandé et vous recevrez les documents sur votre espace personnel ou par email : votre contrat, votre carte verte internationale ainsi que votre certificat d’assurance, à bien conserver sur vous. Grâce à cette solution ultra rapide, vous ne risquez pas le défaut d’assurance, même en cas d’urgence.

Quels sont les documents à fournir ?

Vous n’aurez besoin que de peu de justificatifs pour obtenir votre assurance : il faudra la copie de la carte grise du véhicule à assurer, la copie du permis de conduire du conducteur ainsi qu’un document attestant de ses antécédents de conduite. Pour cette dernière pièce, il s’agit d’un relevé d’information, qu’il faut demander en préfecture. Sur ce document se trouve l’historique de vos sinistres au cours des 5 dernières années ainsi que votre responsabilité dans ceux-ci, et votre coefficient de réduction-majoration (bonus-malus). Ces trois documents fournissent à l’assureur toutes les informations nécessaires.