Comment trouver un métier rapidement dans l’informatique ?

Le programme universitaire ne permet toujours pas aux étudiants d’acquérir l’expertise et le savoir-faire nécessaire pour être directement opérationnel. Cela constitue un obstacle majeur à leur employabilité et les empêche de convaincre les recruteurs. Fort de son expérience de plus de 20 ans, le Village de l’Emploi (VDE) se propose comme la solution idéale au chômage des jeunes, notamment ceux formés pour faire carrière dans le secteur du numérique.

Que propose le Village de l’Emploi aux jeunes diplômés ?

Les acteurs du Village de l’Emploi ont constaté une certaine inadéquation entre les demandes d’emploi et les besoins du marché. Il s’avère donc indispensable que les jeunes soient orientés vers les métiers d’avenir afin de concilier les demandes d’emploi et les besoins des entreprises. Pour cela, les acteurs ont porté leur choix sur le secteur du numérique qui est considéré comme un secteur en pleine croissance où il y a une forte offre d’emploi. Les employeurs ont plus que jamais besoin des spécialistes des métiers de l’informatique pour optimiser le rendement de leur société. L’objectif principal est de permettre à chaque lauréat à trouver un emploi après la consolidation et l’adaptation de ses compétences aux besoins des entreprises des services du numérique (ESN). Pour atteindre cet objectif, le centre s’est entouré des experts techniques, des experts coachs en communication, des experts en placement d’employé et des employeurs en quête de nouvelles compétences. Les formateurs sont chargés de léguer aux lauréats les compétences spécifiques à leur métier de choix. Le centre est également doté du matériel performant en nombre suffisant pour permettre à chaque adhérent d’avoir accès à son poste de travail. Le centre compte plus de 700 ordinateurs connectés. Couvrant plus de 2000 m2, le VDE dispose des salles de travail bien espacées afin de permettre aux jeunes de travailler dans de bonnes conditions. Vous pouvez prendre connaissance de l’avis du directeur pédagogique de cet organisme sur le site village-emploi.fr.

Quelles sont les formations disponibles au VDE ?

Il existe divers types de métiers du système d’information. Toutefois, certains de ces métiers sont en pleine progression et sont considérés comme des métiers d’avenir. Parmi ceux-ci, les acteurs du VDE ont identifié cinq sur lesquels le programme est axé. Il s’agit de :

  • La business intelligence (BI) ou l’informatique décisionnelle : compte tenu des compétences techniques qu’exigent cette spécialité, elle est recommandée aux statisticiens, aux mathématiciens et aux informations. L’expert en BI peut se spécialiser en gestionnaire ou analyste de base de données ;
  • Les nouvelles technologies et développement : réservée aux ingénieurs informaticiens, elle permet de concevoir et de développer des projets dans le secteur du numérique ;
  • L’informatique industrielle : axé sur les outils de production, l’expert en informatique industrielle peut intégrer les entreprises de la mécanique, de l’électronique, de l’électrotechnique, de l’architecture et bien d’autres ;
  • Le système de production et d’exploitation : les titulaires de BTS deviennent techniciens en exploitation ou responsable réseau et les titulaires de Master sont élevés au rang de consultant de production et analyste d’exploitation ;
  • L’assistance à maîtrise d’ouvrage : elle est adaptée aux profils non techniques, l’assistant à maîtrise d’ouvrage intervient dans le secteur tertiaire (la banque, la grande distribution logistique et bien d’autres).

Quelle est la méthodologie adoptée par les acteurs du Village de l’Emploi ?

L’efficacité d’un programme d’accompagnement dépend en grande partie de la méthodologie adoptée. Celle du Village de l’Emploi est unique et éprouvée. Elle permet aux lauréats de bénéficier de l’accompagnement des acteurs jusqu’à l’acquisition complète de leur autonomie. Le programme du Village comprend deux grandes étapes : l’accélérateur de mise en emploi et l’accélérateur de carrière d’envergure. La première étape est focalisée sur les compétences liées à chaque métier à travers trois phases (la mise en compétences opérationnelles, le coaching communication et la mise à l’emploi.

Au cours de la phase de mise en compétences opérationnelles, les formateurs techniques transmettent aux adhérents les compétences nécessaires pour lancer efficacement leur carrière professionnelle. Les adhérents consolident également leurs compétences sur l’usage des outils techniques spécifiques à leur métier [les technologies, les systèmes, les bases de données, les logiciels et bien d’autres]. Cela permet aux lauréats non informaticiens de maîtriser l’utilisation des outils clés. Cette phase leur permet aussi de connaitre la démarche projet ainsi que toutes les spécialités qui interviennent dans la réalisation d’un projet. Durant la seconde de phase, les experts coachs en communication suivent les adhérents tout le long du processus du lancement de leur carrière professionnelle. Ils vous montrent également les techniques de communication. Cela vous permettra de prendre facilement la parole en public et de diriger les réunions. Au cours de la phase de mise en emploi et la seconde étape, les experts en placement restent à vos côtés jusqu’à la signature de votre premier contrat de travail. Les experts techniques vous fournissent des supports pour vous aider à bien conduire les projets qui vous seront confiés.

Qui peut souscrire au programme du village de l’emploi ?

Le principal avantage du programme du Village de l’Emploi est la possibilité pour tout jeune ayant un niveau de Bac +2 de suivre la formation, peu importe son profil. Le centre rassemble tous les lauréats venant de différentes filières. En effet, toutes les spécialités du secteur du numérique ne portent pas uniquement sur des notions techniques. Les lauréats peuvent donc avoir étudié l’économie, la finance, la logistique, le e-commerce ou la littérature. Vous n’avez pas forcément besoin de faire des études en informatique avant de vous inscrire au programme du VDE. Les qualités rédactionnelles et relationnelles sont exigées par les acteurs. Mais sur ce point aussi les coachs en communication sont là pour contribuer à votre amélioration. Toutefois, pour acquérir les compétences liées à votre métier de choix, vous devez être motivé, méthodique et surtout faire preuve d’assiduité. Les experts en placement d’emploi pourront vous orienter vers la spécialité adaptée à votre profil et à votre personnalité. Les cours sont bien détaillés pour être accessibles à tous les adhérents.

Comment assurer le financement de votre cursus au Village de l’Emploi ?

Ce qui fait la particularité de cette structure est sa politique de financement de son programme. En effet, les acteurs associent à leur projet des employeurs qui recherchent de nouvelles compétences dans le secteur du numérique à travers un accord de partenariat. Selon les clauses de cet accord, ces employeurs doivent prendre en charge une partie du budget de fonctionnement de la structure. Ainsi, les candidats peuvent suivre gratuitement les formations. En contrepartie, ces derniers doivent mettre à la disposition de ces employeurs leurs compétences. Ils signent donc avec l’entreprise qui a payé les frais de leur formation un contrat de 3 ans. Ce contrat est assimilé à un contrat à durée indéterminée (CDI) et permet au candidat d’avoir non seulement un véritable revenu, mais de bénéficier également des avantages définis par la loi pour ce type de contrat.

Le lauréat passe ces trois ans aux côtés des professionnels justifiants d’au moins cinq d’expériences professionnelles. Cela contribue à sa montée en compétences et lui promet une carrière évolutive vers des postes de responsabilité plus élevée. Le lauréat demeure toujours un élément du Village et peut à tout moment faire recours à l’expertise des coachs en communication ou en placement d’emploi. Après ces trois années, le candidat devient libre de tout engagement et pourrait décider de renouveler son contrat ou de se tourner vers d’autres entreprises. Il faut noter que les lauréats ont aussi la possibilité d’assurer eux-mêmes les frais de formations. Ceux qui privilégient cette option ne sont plus obligés de signer un contrat avec une entreprise affiliée au centre.