Comment fonctionne un puits de lumière ?

Depuis quelques années, le système de puits de lumière compte parmi les choix les plus courants afin d’éclairer naturellement une partie sombre ou une pièce aveugle d’un logement. En effet, il permet aux propriétaires de bénéficier d’une vue plus éclairée tout en diminuant l’exploitation d’un éclairage plus classique durant la journée. Comment ce système fonctionne-t-il ?

Qu’entend-on par puits de lumière ?

Par définition, le puits de lumière correspond à un système ingénieux et simple d’éclairage naturel. Il sollicite la lumière du jour comme source lumineuse par un système de miroir et de loupe afin d’éclairer des pièces sombres ou aveugles. Tout comme les systèmes d’éclairage artificiels classiques, les puits de lumière velux ou autres se déclinent en plusieurs diamètres, permettant de profiter des performances lumineuses compatibles à chaque type de pièce (salle de bains, toilettes, escalier, couloir, salon, dressing, etc.).

Afin d’atteindre une performance optimale, le puits de lumière doit remplir quatre fonctions principales. Premièrement, il doit capter la lumière extérieure naturelle. Ensuite, ce dispositif doit concentrer cette lumière naturelle à l’intérieur d’un conduit tel un entonnoir. Puis, il doit la transporter via des coudes et des tubes de forte réflectivité afin de pouvoir se conformer à toute configuration. Pour finir, cette lumière naturelle est diffusée le plus largement possible pour bénéficier d’une homogénéité d’éclairage. L’efficacité de ce système ne peut s’interpréter que par sa capacité à remplir à ces quatre critères.

Le puits de lumière : Un système simple à mettre en œuvre

Il est évident que la lumière naturelle constitue un besoin pratiquement vital. Elle participe également à l’amélioration des qualités environnementales et énergétiques d’un logement. Comment amener de la luminosité à une pièce aveugle ou trop sombre si vous ne pouvez pas poser des baies vitrées ? L’alternative parfaite pour une cuisine, une salle de bains ou tout autre lieu ne jouissant pas d’un éclairage naturel est d’installer un puits de lumière. Ce dernier consiste à acheminer les rayons du soleil à l’aide d’un tube à l’intérieur d’une pièce.

Ce système a le vent en poupe pour de multiples raisons. En premier lieu, sa mise en œuvre est relativement aisée. Moins onéreux qu’une fenêtre de toit, il peut s’installer en respectant les consignes du fabricant. À cet effet, vous pouvez faire appel à n’importe quel charpentier ou couvreur et il n’aura pas besoin de toucher ni à la charpente ni à la toiture.

Comment ce système fonctionne-t-il ?

En ce qui concerne le fonctionnement d’un puits de lumière velux ou autre, la lumière du jour est captée par un dôme ou une coupole, placé(e) sur la façade ou sur le toit. Cette lumière parcourt un conduit réfléchissant, généralement en aluminium, pour atteindre un diffuseur prismatique se trouvant dans l’espace à éclairer. Ledit diffuseur peut être en polycarbonate ou en acrylique. À noter que l’acrylique permet de répandre 99 % de la lumière. D’autant plus, il ne jaunit point et offre une résistance fiable aux chocs. En revanche, le polycarbonate s’avère plus fragile et ne diffuse que 70 % de la luminosité. Étanche, le dôme bloque les infrarouges et les UV. Il peut même être muni d’une luminosité qui prend le relais lorsqu’il paraît trop sombre. Certains préfèrent un réflecteur orienté vers le Sud pour rediriger les rayons du soleil à l’intérieur du conduit. Les dômes sont disponibles en plusieurs dimensions dont le diamètre le plus petit mesure 25 cm. Toutefois, cette dimension ne permet pas d’éclairer simultanément plusieurs étages. Ainsi, il faudra alors envisager un dôme plus grand et les tubes s’ajusteront en longueur en fonction des besoins, avec si nécessaire, des adaptateurs d’angle. Le placement en façade semble plus délicat étant donné que le dôme peut ne pas s’accommoder avec les autres ouvertures.

Les avantages offerts par un puits de lumière

À l’image du puits de lumière velux, ce système a pour avantage principal d’apporter la lumière au naturel là où elle manque c’est-à-dire dans les pièces aveugles (couloir, cage d’escalier, dressing, etc.). Par ailleurs, la concentration de lumière permet de profiter en sortie de puits d’une lumière intense, permettant ainsi de réaliser des économies d’énergie. Même pendant la nuit sombre, le prisme du dôme est capable de capter la lumière des étoiles et de la lune.

Il s’agit également d’un choix judicieux si vous désirez améliorer l’esthétique de votre domicile. Le puits de lumière fournira une quantité surprenante de lumière naturelle tout en offrant une ouverture sur le ciel. Et tout comme la plupart des améliorations architecturales, ce dispositif peut ajouter de la valeur en cas de revente de la maison, à condition d’installer un modèle articulé. Vous pouvez alors ouvrir la fenêtre pour que l’air entre dans la pièce. Les systèmes contrôlés à l’aide de la télécommande demeurent les plus confortables, car il devient plus pratique de fermer la fenêtre au plus vite si une odeur, un bruit ou la pluie provenant de l’extérieur vient vous déranger. Grâce aux vitres intelligentes, il est même possible d’installer des puits de lumière dotés de capteurs de pluie qui vont automatiquement se fermer en cas d’intempérie. Seul bémol, il est fortement déconseillé de positionner le dôme au Nord, car vous risquez de perdre jusqu’à 40 % de l’éclairage. Ainsi, mieux vaut rallonger les tubes pour capter les rayons solaires là où le soleil se trouve.