Veolia expérimente la surveillance de l’eau dans le milieu naturel

Installer des appareils de mesure de la qualité de l’eau dans le milieu naturel, c’est désormais possible avec Veolia. En général, seuls les réseaux d’eau potable ou d’assainissement sont sous surveillance : désormais, on remonte un pas en amont… Une station de mesure et d’alerte de la pollution pluviale est actuellement en test à Saint-Malo (35).

Comprendre l’origine des pollutions observées dans les cours d’eau, rivières ou encore eaux de baignade fait l’objet de recherches poussées depuis les années 1970. On a mis en évidence par exemple qu’une eau de pluie se charge au contact de l’air et des ruissellements. C’est ainsi que petit à petit les réseaux d’assainissement ne sont plus les seuls à passer au crible. On s’intéresse vivement aux eaux pluviales, de ruissellement, de rivières…

Surveillance dans le milieu récepteur

Veolia a donc pris l’initiative de rechercher des partenaires dans l’objectif de pouvoir instrumenter les réseaux, rivières, ou tout milieu récepteur, de sondes innovantes dans leurs paramètres de suivi. Condition supplémentaire et indispensable : que ces sondes soient autonomes en énergie, fiables et faciles d’entretien. Un vrai challenge que de réunir toutes ces exigences, que la société autrichienne s-can, référence dans l’univers de la métrologie, a relevé.

Un équipement en test en Ille-et-Vilaine

Ces recherches ont permis de mettre au point une station de mesure et d’alerte de la pollution pluviale. Elle est actuellement en test sur une rivière à Saint-Malo. L’eau analysée, toutes les deux minutes, est de l’eau de rivière : elle reçoit les effluents traités d’une station d’épuration ainsi des apports divers comme de l’assainissement autonome, des rejets industriels traités, des surverses du système de collecte ou encore de l’eau de pluie ayant ruisselé en zone urbaine.

Ces mesures, à base de spectrophotométrie*, permettent de quantifier en quasi temps réel les paramètres « classiques » des eaux pluviales (Matières en Suspension, Demande Chimique en Oxygène…) et seront bientôt étendues à d’autres paramètres comme l’ammonium, et bien d’autres paramètres encore à l’étude. Le système a été conçu avec un nettoyage automatique par air comprimé, et est capable d’alerter en temps réel d’épisodes de pollution.

Une meilleure compréhension des milieux

Instrumenter les réseaux et les milieux d’appareils de mesures simples, fiables et autonomes, nous y sommes !, se félicite Veolia Centre Ouest. Jusque-là plutôt réservées au domaine de l’eau potable, ces recherches se poursuivent avec l’ambition pour l’activité eau de Veolia de toujours mieux accompagner ses clients pour mieux comprendre les milieux qui nous entourent.