Veolia 2.0 : acteur connecté et durable des territoires

Nantes, le mercredi 27 mars. Le Centre de Communication de l’Ouest accueille une cinquantaine d’invités de qualité – élus, entrepreneurs, universitaires…- pour une « matinale » consacrée à l’innovation numérique. Rien d’étonnant… si ce n’est l’identité de la puissance invitante : Veolia Eau Centre Ouest. Étonnant ? Pas tant que cela.

Veolia Eau peut désormais se poser comme « nouvel acteur du numérique ». C’est ce qu’a analysé la presse, rendant compte de l’événement en soulignant en une formule que « Veolia ouvre le robinet des technologies numériques à l’échelle du Centre Ouest ».

Bernard Falgas, Directeur Régional, expliquera ainsi combien « Veolia Eau, ancré sur ses territoires et partenaires des collectivités locales, est naturellement entraîné à s’engager, au-delà de la distribution de l’eau, dans la distribution de données et d’information ». Pour Jean-Michel Herrewyn, Directeur Général de Veolia Eau, l’enjeu est tout simplement stratégique : « Il nous faut participer, sans prétention, à la révolution numérique que vivent les territoires. Un nouveau monde arrive, avec des potentiels considérables qui sont porteurs d’avenir et d’opportunités. En tant que partenaire de premier plan des collectivités locales, notre rôle est d’accompagner, de contribuer et de participer à cette dynamique ».

Veolia Eau et l’éco-système numérique

Johanna Rolland, première adjointe au Maire de Nantes et Vice-présidente de Nantes Métropole, a salué l’initiative. « Une agglomération comme la nôtre favorise le développement du numérique pour faire évoluer le partage du savoir et créer de nouveaux modes de gouvernance. Nous participons donc à toutes les initiatives qui permettent de renforcer l’ADN innovation de Nantes, “smart city“ avec des “smart citizens“, capable par sa créativité de concurrencer les plus grandes mégalopoles… »

Veolia Eau Centre Ouest est à l’aise dans cet éco-système créatif. « Par ses métiers de base et son activité de chaque jour, Veolia Eau est conduit à participer à la dynamique du numérique, souligne ainsi Thomas Le Beux, Directeur Régional adjoint. L’entreprise est partenaire des projets locaux, ceux des élus, de l’économie locale, des associations et parties prenantes… »

Premiers services, partenariats prometteurs

La Matinale numérique a ainsi été l’occasion de présenter les premiers exemples de services que Veolia Eau développe – ou contribue à développer – au service des territoires et des collectivités. À commencer par les applications Cityconnect – un « city guide » développé avec la startup F4 et testé par des étudiants de la grande école de management Audencia – et MyPlage. Celle-ci a conquis Pornic, dont le maire Philippe Boënnec a souligné les atouts de valorisation de l’offre touristique locale : « Nous allons la tester dès juillet prochain : ce service proposé par le partenaire de longue date qu’est Veolia Eau, présentant les bonnes adresses locales, les animations, la météo ou la qualité de l’eau, simplement accessible depuis un smartphone, est un vecteur de développement économique qui ne pouvait nous laisser insensibles ».

Tout aussi enthousiaste, Thierry Vinçon, maire de Saint-Amand-Montrond, a présenté l’extranet mis en service par Veolia Eau pour piloter le service de l’eau de sa ville. « Cet outil interactif, favorisant le reporting, la transparence et la pédagogie donne des moyens aux élus de construire la ville intelligente que souhaitent nos concitoyens… ».

Et le débat a continué, avec la startup Énergie Perspective et la Cantine numérique de Nantes de l’association Atlantic 2.0 dont Veolia Eau Centre Ouest est partenaire, ou encore avec les initiatives du Ouest MediaLab… « Les équipes de Veolia Eau Centre Ouest ont provoqué ce matin une véritable agora du numérique, a conclu Jean-Michel Herrewyn, dont les potentiels sont prometteurs ».