Kapta, la sonde qui rend intelligents les réseaux d’eau potable

Veolia Eau innove. La sonde Kapta fait passer un cap majeur à la surveillance en continu de la qualité et de la pression de l’eau en réseau. Une vraie rupture technologique, au service de la qualité de l’eau.

kapta

La sonde Kapta 3000 porte une innovation majeure. Pourquoi ? Elle est autonome en énergie, mesure en continu différents paramètres de la qualité de l’eau potable et communique sans fil (GSM ou radio) vers les outils de supervision. Fruit de la recherche interne de Veolia Eau via sa filiale Endetec, la sonde Kapta 3000 (4 cm de diamètre pour 20 cm de longueur) s’installe facilement sur une canalisation d’eau. Elle mesure les paramètres significatifs de la qualité de l’eau tels que la température, la pression, le taux de chlore et la conductivité.

Avantages pour les collectivités : une garantie d’une eau de qualité, en toute sécurité ; la capacité de connaître la qualité de l’eau au plus près du point de consommation ; et une capacité accrue de réponse aux questions des habitants.

Encore plus performante : la Kapta 3000 OT3

La sonde Kapta rend donc très effective la surveillance en continu de la qualité de l’eau. Mais elle ne représente qu’une première étape ! En effet, si une centaine de ces sondes sont déjà en cours de déploiement sur la région Centre Ouest, le secteur d’Olonnes et Talmondais (85) est au cœur de l’avenir de cet outil en tant que terrain expérimental. Sur ce territoire, non seulement une dizaine de ces sondes sont opérationnelles, mais surtout elles serviront bientôt à la validation de « la grande sœur » par le centre de recherche et d’innovation de Veolia Eau (VERI). Cette nouvelle sonde Kapta – la Kapta 3000 OT3 – mesurera également la matière organique et la turbidité… Encore plus loin dans la surveillance de la qualité de l’eau !