Avec Nina Angin, Veolia déploie la culture de l’anticipation

« On a tout à gagner à l’anticipation, nos clients et nous-mêmes, dans la planification des tâches et dans l’optimisation des prestations », affirme Nina Angin. Cette jeune femme est en charge des méthodes et de la planification au sein du centre Pays de la Loire de l’activité Eau de Veolia. Une mission à laquelle elle s’applique avec détermination… et sourire.

« Je suis avant tout dans l’opérationnel ! ». Nina Angin, ingénieur Méthodes et Réseaux au sein du Centre Pays de la Loire, met toujours en avant expérience et savoir-faire terrain plutôt que connaissances académiques. Il faut dire que cette jeune femme de tout juste 30 ans affiche un CV impressionnant. Arrivée en 2007 à l’agence Veolia de Saint-Brévin (44), pour boucler son master, elle a enchaîné en 2009 – son premier CDI ! – à Cognac (16) comme responsable réseaux, puis à La Roche-sur-Yon (85) en 2011 en tant que responsable réseaux assainissement, et enfin, en octobre 2013, à Rezé comme responsable méthodes et planification. Huit années de carrière bien remplies… « À travers ces différentes responsabilités, je me suis frottée aux problématiques de terrain, entre technique et management, mais aussi au contact client. Cette expérience me donne aujourd’hui un langage partagé dans mes relations avec les équipes ».

De l’urgence à la planification

Il faut dire que Nina Angin mène en ce moment un projet qui mêle opérationnel et organisation. « Notre objectif est de permettre aux équipes réseaux de passer de la culture de l’urgence à celle de la planification. C’est un changement assez lourd, mais dont l’intérêt est évident : il s’agit de gagner en efficacité, au service de nos engagements contractuels ». Elle exploite pour ce faire une opportunité : le déploiement de l’outil CANOPE.

« Il s’agit d’un outil web et mobile, qui associe à la fois un SIG (système d’information géographique) et un gestionnaire d’activités ». Dans le concret, chaque intervention sur un équipement du réseau (canalisation, vanne…) est planifiée par PivO (système de planification de l’exploitation de Veolia). En retour, les agents complètent le compte-rendu dans le système via leur smartphone*. Les ressaisies bureautiques sont évitées et le SIG mis à jour en continu.

CANOPE : objectif 2015

« Mon rôle est celui d’une facilitatrice. Il me faut rendre concret l’enjeu de cet outil et aider les équipes à se familiariser avec cette technologie numérique, souligne Nina. Outre l’optimisation de l’organisation des équipes, CANOPE ouvre également de nombreuses perspectives d’interactivité avec nos clients. »

Commencé au premier semestre avec des formations, le déploiement de CANOPE se poursuit au fil de l’année, à travers de multiples déplacements de terrain, avec un objectif de mise en route finalisée en 2015.