Au Rheu, deux bassins pour maîtriser les pollutions pluviales

Collecter et traiter les ruissellements pluviaux potentiellement pollués, c’est l’objectif de la ville du Rheu (35) qui a décidé la construction de deux bassins tampons. Veolia est impliqué dans ces projets.

S’inquiétant des phénomènes de pollution qui peuvent subvenir en période de pluie, la ville du Rheu a mandaté un diagnostic sur la question, avant de décider de construire deux bassins tampons. L’objectif est de réduire de manière significative les pollutions dans ces circonstances. Ces deux bassins de 1 000 m3 et 600 m3, circulaires et enterrés, permettront de collecter les eaux pluviales (pour une pluie de référence de 20 mm/j) sur deux sites : à proximité des services techniques de la ville et à Apigné. Veolia a répondu en sous-traitance de GTM sur ce marché, sur les lots électricité, automatisme, équipement et hydraulique.

Le bassin tampon a pour rôle d’intercepter les premiers ruissellements pluviaux (chargé en MES et hydrocarbure), puis de collecter les eaux usées qui sont directement relevées vers la station d’épuration. Ces équipements de belle envergure (18,60 m de diamètre pour le bassin de 1 000 m3, 16,80 m pour celui de 600 m3) seront opérationnels en avril prochain. Ils assureront la régulation des volumes, indispensable si l’on veut parvenir à un rendement optimum de dépollution. Leur alimentation sera enfin relativement constante afin d’éviter les à-coups hydrauliques qui risqueraient de provoquer des départs de boues, ayant pour conséquence une pollution du milieu naturel.